Accueil » Criminology/Criminologie » Pourquoi je me bats : sort réservé aux jeunes chercheurs

Pourquoi je me bats : sort réservé aux jeunes chercheurs

Vous trouverez ci-dessous la contribution du Docteur Julien PIEDNOIR, parue dans la lettre du lundi de Pierre Victpr Tournier et qui s’adresse à toute la communauté « scientifique » en particulier celle qui s’est farouchement opposée à l’instauration de facultés de criminologie. A méditer. C’est pour des personnes comme M. Piednoir que je me suis battue